“ Il est là en vitrine... qu'il est beau avec son vrai clavier et puis ce rouge !...

Bon, j'entre. Il y a là deux vendeurs et une demi-douzaine de clients.
J'attends mon tour en examinant l' intérieur du magasin, apparemment l'ATMOS est la principale attraction. Il y en a cinq en démonstration , aucun autre ordinateur ne tourne et visiblement tout le monde repart avec son ORIC sous le bras (Pourvu qu'il en reste…).

Ca y est c'est mon tour et il en reste !!! Ca y est, j'ai mon Oric ! ”
Dom

  Twilighte nous a quitté
mardi 28 mai 2013
Le 29 mai, le message suivant a été posté sur la page Facebook de Jonathan par son frère Matthew:

Merci pour tous vos messages d'amour pour mon frère Jonathan, nous les lui lisions hier après-midi. Ces témoignages d'amitié nous ont aussi conforté.

Mon courageux frère Jonathan, est décédé hier soir à 18h00. Il était bien entouré avec la famille proche tenant sa main et de chers amis qui ont visité juste avant ses derniers moments.

Aucun mot n'est suffisant pour ce que nous ressentons, notre perte est ressentie profondément par tous ceux qui connaissaient et l'aimaient.


Cela a été suivi par un message le lendemain donnant des informations concernant le service de l'église.

Un assez grand nombre de personnes étaient présentes ce jeudi 6 Juin à 10h00 à la chapelle de Dunstable dans le cimetière de l'ouest.

Bien sûr, membres de la famille et amis étaient présents, mais il y avait aussi un certain nombre de représentants de l'Oric et de la scene demo: Dave Dick, Matt Coates, Jede, Symoon, Chevron et moi-même (Dbug)1.



Le service était très émouvant et contenait une foule de renseignements intéressants: Jonathan était un accro d'informatique bien sûr, mais il aimait aussi se balader à pied ou à vélo dans la nature, voyager, discuter avec des gens qu'il ne connaissait pas, cuisiner, inventer des cocktails explosifs mystérieux, ainsi que plein d'autre choses inhabituelles.

Il était aussi plein de vie et était plus intéressé par la santé de ses amis que par ses propres problèmes. Apparemment, dans la cour de l'hôpital, entouré de gens apparemment prêts à accepter leur dernier voyage, il se plaignait du goût exécrable de la nourriture et a demandé à quelqu'un d'aller lui chercher quelque chose chez Burger King.

Après les funérailles, tout le monde est partit vers une réception a la maison de thé du Prioré. C'était un de ses endroits préférés, juste au coin de la rue où il habitait.



Il y a eu des discussions intéressantes avec les cousins ​​et amis, et j'ai enfin appris ce qui à fait de Jonathan une personne aux multiples talents: Son père était un peintre et un compositeur (entre autre choses), tandis que sa mère peut parler français et swahili et est capable de compter en norvégien!

Nous avions un ordinateur portable avec nous, ainsi que la plupart des travaux de Jonathan, allant de ses premiers jeux en BASIC à ses derniers chefs-d'œuvre en l'assembleur, y compris jeux, démos, et quelques prototypes jamais diffusés.

Le neveu de Jonathan demanda à pouvoir jouer à tous ces jeux plus tard sur son ordinateur, donc nous allons mettre a disposition une collection de tous ses jeux.

Malheureusement le temps passe très vite, et à un certain moment les gens ont dû partir pour attraper leur train ou l'avion, mais j'avais un peu de temps disponible donc je suis retourné au cimetière avec la famille de Jonathan et pris une dernière photo:



Une collecte est ouverte à l'hospice charitable qui s'occupait Jonathan. Dons par l’intermédiaire de "White Dove Funerals", 50 High Street South, Dunstable, Bedfordshire, LU6 3 HD.

Certaines personnes ont exprimé le souhait d'envoyer des cartes de condoléances, l'adresse en est: 1 Greenlee, Wilnecote, Tamworth, Staffordshire, B77 4BT.


1. D'autres personnes auraient voulu venir, mais malheureusement en moins d'une semaine il est parfois difficile de s'organiser.

comments powered by Disqus

STNICCC 2000

2000 - Mickaël Pointier


“Despite the lack of sound, this is a nice demo. The movement and rotation is really good. The artificial creation of colours that the Oric does not have is interesting to see.”
Lothlin